FAQs – Group

FREQUENTLY ASKED QUESTIONS – FAQs
November 2016 – updated – Group

The NIB Trust Fund is accepting applications for education programs aimed at healing, reconciliation and knowledge building. The funds in NIB Trust have been made available through the Indian Residential School Settlement Agreement and are available to First Nations and Métis citizens and organizations to access through a competitive application process.  There are two funding types – group and individual.

Q:        How do I access funding through NIB Trust? 

A:        There is a competitive application process to access funding through NIB Trust.  Funding is available to groups and individuals. There is a separate application process for each.

  1. “Groups”are any First Nation and/or Métis governments and/or communities listed as a “qualified donee” with Canada Revenue Agency at the time of application; OR First Nation and/or Metis non-profit organizations or societies listed as a “qualified donee” with the Canada Revenue Agency at the time of application. This includes other organizations that provide educational programs to First Nation and/or Métis individuals.

Groups require specific designations by Canada Revenue Agency:

  • In order for an organization (university, college, or other incorporated entities) to be eligible for funding through NIB Trust, it must have charitable status as acknowledged by Canada Revenue Agency at the time of application.  Provincial designations of charitable status are not acceptable – it must be recognized federally.  To see if your organization is a registered charity please visit:  http://www.cra-arc.gc.ca/chrts-gvng/lstngs/menu-eng.html
  • In order for a First Nation, Tribal Council, PTO to be eligible for NIB Trust funding, it must have “qualified donee” status as recognized by Canada Revenue Agency at the time of application. If your group is not on “The List of Municipalities or Public Bodies Performing a Function of Government in Canada” you are not eligible.  You can check to see if you are a “qualified donee” and/or apply for “qualified donee” status here:  http://www.cra-arc.gc.ca/chrts-gvng/qlfd-dns/menu-eng.html
  1. .

Q:        Who (or what) is a “qualified donee”? 

A:        “Qualified donee” status is recognized by Canada Revenue Agency – a process that may take 3 to 8 months to obtain; depending on what status your organization/First Nation is applying for.  By federal law, charitable foundations in Canada are only permitted to make grants to qualified donees.  Historically, there was no need to apply for this special status but the rules have recently changed.  If a First Nation or Aboriginal organization needs qualified donee status, it must make an application to CRA and have its name added to a list.  With qualified donee status, an organization can receive grants from other charities/foundations in Canada to support programming. Qualified donees can also issue official donation receipts for gifts they receive from individuals or corporations.

Please refer to Canada Revenue Agency’s web site for specifics on charities and whether or not you are a “qualified donee”: http://www.cra-arc.gc.ca/chrts-gvng/menu-eng.html

Q:        What can group applicants use the money for? 

A:        Eligible expenses for group applicants include:

  • With respect to traditional education programs, Elder fees, guide fees, equipment, supplies, travel, fuel and other similar incidental costs;
  • Instructional delivery wages and mandatory employment related costs;
  • Tuition and associated fees;
  • Purchase/development of course materials and supplies;
  • Adaption of current course material to add First Nation/Métis content;
  • Clothing specific to the training requirements (uniforms, steel toed boots, raingear, etc.);
  • Transportation;
  • Accommodations and Meals;
  • Daycare; and,
  • Other living expenses incidental to the participation in educational programs.

Q:        How will funds be dispersed to successful group applicants? 

A:        Successful funding for groups will be dispersed through:

  • Grants: a grant is a non-repayable fund to a recipient. Grants are made to fund a specific project or targeted research. Grants may require some level of compliance and reporting.
  • Sponsorships: The NIB Trust may assist community organizations to provide sponsorship to individuals to attend educational and career programs so young people from their local communities have opportunities to purse college, university and career success.

Q:        What is the maximum amount of money a group can apply for through NIB Trust Fund? 

A:        Currently groups can apply for up to $200,000 per year.

Q:        Is multi-year funding available for groups? 

A:        Yes. Applications are fixed for one year terms or multi-year to a maximum of five years. Each successful applicant can only receiving funding two times in a ten year funding period.

Q:        How long does the application process take for both groups and individuals?

NIB Trust Fund anticipates a large number of applications.  In order to ensure an adequate assessment and review of each, the screening and selection process for applications could take approximately four months.  

Q:        How long will funding be available through NIB Trust Fund? 

A:        Plans are in place to ensure the longevity of the NIB Trust Fund, with the goal of offering funding for First Nations and Métis individuals and organization through a competitive application process for the next 20 years.  

Q:        Where did the money in the NIB Trust come from? 

A:        The funds currently available in Trust were identified in the Indian Residential School Settlement Agreement for education programs aimed at healing and reconciliation.  This is not a formal compensation package for former students of Indian residential schools. The Common Experience Payment, Independent Assessment Payment and Personal Education Credits are complete. The funds now in Trust are available to First Nation and Métis individuals, governments and organizations.  Preference will be given to former students. 

Q:        What constitutes an education program for the purposes of the NIB Trust application process? 

A:        Education programs refer to the advancement of an individual’s education and personal development which relate to literacy or trades, as well as programs which relate to the preservation, reclamation, development or understanding of First Nations or Métis history, cultures or languages.

For the purposes of the NIB Trust Fund, educational programs are those provided by education institutions, cultural centres, organizations, communities and individuals/groups, whether short or long-term, informal or formal, or certified or non-certified.

Educational Programs include, but are not limited to, those that:

  1. a) Strengthen education and employment training;
  2. b) Promote First Nations and the Métis languages and cultures; or,
  3. c) Foster community and personal development, including access to counselling and other programs to heal communities from harms caused by the Indian Residential Schools.

Q:        What are the criteria for applications and what is the screening process? 

A:        Assessments of all applications comply with specific principles and guidelines set out by the Indian Residential Schools Settlement Agreement and the NIB Trust Fund.

Applications are screened to ensure they’ve been received by deadline and contain all necessary documentation, including eligibility.

Should the NIB Trust Fund require further information, a request will be made to the applicant. Once an application is deemed to be complete it is forwarded to the Selection Committee for assessment and scoring. The Selection Committee makes recommendations to the Trustees on whether or not applications should be accepted or declined. After a reasonable period of time, the applicant will be informed of the committee’s decision. 

Q:        If I or my organization receive funding this year, can I apply next year as well? 

A:        Yes.  The application will be screened along with other applicants in the competitive process.

Q:        If I receive funding as part of a group, can I also apply for individual funding? 

A:        Yes. The application will be screened along with other applicants in the competitive process.

Q:        Are there any restrictions to how the funds are used? 

A:        The funds cannot be used to reduce, replace or duplicate existing support available through federal, provincial, territorial or local governments, but may be used to augment and complement this funding.

Q:        What won’t or can’t be funded? 

A:        The NIB Trust Fund cannot disburse or distribute funding for the following:

  • Supplementation or compensation of an individual’s Common Experience Payment or Personal Credits amount;
  • Claims for compensation;
  • Legal action;
  • Entrepreneurial activities
  • Capital costs
  • Activities outside the NIB Trust Fund’s objects;
  • Partisan and/or political activities;
  • Payments for past student loans or debts; or
  • Programs for unqualified applicants.

Q:        How will the funds be administered and who is on the selection committee? 

A:        There is an administration plan consistent with the Settlement Agreement that has been approved by the courts. The NIB Trustees will review, evaluate and make final decisions on applications.  Distribution of funds by the NIB Trust will comply with all applicable laws regarding trusts, charities and tax. 

Q:        What are the application deadlines? 

A:        Application deadlines are at 5:00 pm EST on the date stated on the application form.

Q:        My group project or individual proposal was denied funding by NIB Trust.  Is there an appeal process?

A:        Yes. Yes. The appeal process document can be found here (make this a link to appeal process).  . The appeal process does not guarantee funds.  Groups and individuals that/who have not received funding are encouraged to apply again in the next round. 

Q:        I have been approved for funding from NIB Trust.  Will this affect my other funding? 

A:        This would have to be answered by existing funders.  Funds received by NIB Trust cannot be used to reduce, replace or duplicate existing support available through federal, provincial, territorial or local governments, but may be used to augment and complement this funding.

Q: What is the difference between National/ Regional/ Local-Community Projects?

A:

National Programs

National Education Programs are programs that have a cross Canada scope.  All programs must promote an education program for First Nations and Metis Citizens on a national level.

A national program may be funded for a combined maximum period of up to 5 yrs. The maximum amount payable for National Programs is $200 000 annually. The program activities will require annual proposals, budgets, and reports.

Regional Programs

Regional Education Programs are programs that have a Provincial scope. All organizations must promote  an education program for First Nations and Metis Citizens on a provincial level. 

A regional program may be funded for a combined maximum period of up to 5 yrs. The maximum amount payable for regional programs is $200 000 annually. The program activities will require annual proposals, budgets, and reports. 

Local/ Community Programs

Local/Community Education Programs are programs that have a local community scope. All organizations must promote a local education program for First Nations and Metis Citizens.

A local/community program may be funded for a single year or a combined maximum for up to 5 yrs. The maximum amount for local/community programs is $200 000 annually.

Q:  How can I apply?

A: Only on line at www.nibtrust.fluidreview.ca

Faxed, email, posted applications will not be accepted.

For more information please contact the NIB Trust Fund directly
Toll Free: 1-888-268-0520
Fax:  613-686-6757
Email: info@nibtrust.ca
www.nibtrust.ca


FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)
November 2016 – Actualisé – Groupes 

Le Fonds en fiducie FIC accepte les demandes pour des programmes éducatifs contribuant à la guérison, à la réconciliation et à l’acquisition de connaissances. Les fonds accordés par le Fonds en fiducie FIC proviennent de la Convention de règlement sur les pensionnats indiens et sont mis à la disposition des membres et organisations des Premières Nations et des Métis par l’intermédiaire d’un processus concurrentiel basé sur la présentation de demandes. Il existe deux types de financement : groupe et particulier.

Q: Comment puis-je obtenir un financement du Fonds en fiducie FIC?

R: Un processus concurrentiel basé sur la présentation de demandes permet aux groupes et aux particuliers de recevoir des fonds de financement du Fonds en fiducie FIC. Pour présenter une demande, les groupes et les particuliers doivent toutefois utiliser un processus et un formulaire distincts.

  1. Un « groupe» est un gouvernement et/ou une communauté des Premières Nations et/ou des Métis figurant sur la liste des « donataires reconnus » de l’Agence du revenu du Canada OU une organisation ou une société sans but lucratif des Premières Nations et/ou des Métis figurant sur la liste des « donataires reconnus » de l’Agence du revenu du Canada au moment de la demande. Cette définition englobe d’autres organisations qui proposent des programmes éducatifs aux membres des Premières Nations et/ou des Métis.

Les groupes doivent disposer d’une désignation particulière reconnue par l’Agence du revenu du Canada :

  • Pour qu’une organisation (université, collège ou toute autre entité constituée en société) soit admissible à un financement du Fonds en fiducie FIC, elle doit disposer du statut d’organisme de bienfaisance reconnu par l’Agence du revenu du Canada. Les désignations provinciales en matière de statut d’organisme de bienfaisance ne sont pas acceptées – le statut doit être reconnu par le gouvernement fédéral. Pour savoir si votre organisation est un organisme de bienfaisance inscrit, veuillez consulter : http://www.cra-arc.gc.ca/chrts-gvng/lstngs/menu-fra.html.
  • Pour qu’une Première Nation, un Conseil tribal ou une OPT soit admissible à un financement du Fonds en fiducie FIC, elle doit disposer du statut de « donataire reconnu », qui est reconnu par l’Agence du revenu du Canada. Si votre groupe ne figure pas sur la « Liste des organismes municipaux ou publics qui remplissent une fonction gouvernementale au Canada », vous n’êtes pas admissible. Vous pouvez vérifier si vous disposez du statut de « donataire reconnu » et/ou présenter une demande de statut de « donataire reconnu » à l’adresse suivante :  http://www.cra-arc.gc.ca/chrts-gvng/qlfd-dns/menu-fra.html.

Q: Qu’est-ce qu’un « donataire reconnu »?

R: Le statut de « donataire reconnu » est reconnu par l’Agence du revenu du Canada – ce statut s’obtient par l’intermédiaire d’un processus qui demande de 3 à 8 mois, selon le type de statut demandé par l’organisation ou la Première Nation. En vertu de la législation fédérale, les organisations caritatives ont le droit d’accorder des subventions seulement aux donataires reconnus. Jusqu’à récemment, il n’était pas nécessaire de demander ce statut spécial. Si une Première Nation ou une organisation autochtone a besoin de disposer du statut de donataire reconnu, elle doit présenter une demande à l’Agence du revenu du Canada et faire inscrire son nom sur une liste. Grâce au statut de donataire reconnu, une organisation peut recevoir des subventions d’autres organismes de bienfaisance ou de fondations au Canada pour soutenir des programmes. Les donataires reconnus peuvent aussi remettre des reçus officiels pour les dons qu’ils reçoivent de particuliers ou de sociétés.

Veuillez consulter le site Web de l’Agence du revenu du Canada pour obtenir des renseignements sur les organismes de bienfaisance et savoir si vous êtes un « donataire reconnu » : http://www.cra-arc.gc.ca/chrts-gvng/menu-fra.html

Q: Comment les groupes peuvent-ils utiliser les fonds? 

R: Les dépenses admissibles sont :

  • Les programmes éducatifs traditionnels, les frais encourus par un aîné, les honoraires d’un conseiller, l’équipement, les fournitures, les déplacements, le carburant et d’autres faux frais semblables;
  • Les salaires liés à l’enseignement et les charges obligatoires liées à l’emploi;
  • Les frais de scolarité et connexes;
  • L’achat ou la préparation de documents et de fournitures pour les cours;
  • L’adaptation des documents de cours : ajout de contenus des Premières Nations ou des Métis;
  • Les vêtements liés à la formation (uniforme, bottes équipées d’un embout en acier, vêtements de pluie, etc.);
  • Transport;
  • Hébergement et repas;
  • Garderie;
  • Autres frais de subsistance pour participer aux programmes éducatifs.

Q: Sous quelle forme les fonds seront-ils versés aux groupes dont la demande a été retenue?

R: Les fonds seront versés sous les formes suivantes :

  • Subventions : il s’agit d’un montant non remboursable qui est accordé à un bénéficiaire. Les subventions sont destinées à financer un projet particulier ou une recherche ciblée. Elles peuvent comprendre des exigences en matière de conformité et de production de rapports.
  • Parrainages : le Fonds en fiducie FIC peut aider des organisations communautaires à parrainer des personnes qui suivent des programmes éducatifs et de formation professionnelle. Ainsi, des jeunes ont la possibilité de faire des études collégiales, universitaires et professionnelles dans leurs communautés locales.

Q: Quel financement maximal un groupe peut-il demander dans le cadre du Fonds en fiducie FIC?

R: Actuellement, chaque groupe peut présenter une demande pouvant atteindre au maximum 200 000 $ par an

Q: Est-ce qu’un financement pluriannuel est prévu pour les groupes?

R: Oui. Les demandes peuvent porter sur une ou plusieurs années, jusqu’à concurrence de cinq années. Chaque demandeur retenu peut recevoir un financement seulement deux fois en dix ans.

 

Q: Quelle est la durée du processus de présentation des demandes pour les groupes et les particuliers?

R: Le Fonds en fiducie FIC s’attend à recevoir un grand nombre de demandes. Afin de garantir une évaluation et un examen adéquats de chaque demande, le processus de tri préliminaire et de sélection des demandes pourrait prendre environ quatre mois.

Q: Pendant combien de temps le Fonds en fiducie FIC pourra verser un financement?

R: Selon les plans visant à assurer la longévité du Fonds en fiducie FIC, l’objectif est de proposer un financement aux membres et organisations des Premières Nations et des Métis, par l’intermédiaire d’un processus de présentation de demandes, pendant les vingt prochaines années.

Q: D’où proviennent les fonds du Fonds en fiducie FIC?

R: Les fonds constituant actuellement le Fonds en fiducie FIC ont été mis de côté dans la Convention de règlement sur les pensionnats indiens pour des programmes éducatifs contribuant à la guérison et à la réconciliation. Il ne s’agit pas d’un volet d’indemnisation destiné aux anciens élèves des pensionnats indiens. Le Paiement d’expérience commune, le Processus d’évaluation indépendant et le versement des crédits personnels en éducation sont terminés. Les fonds constituant le Fonds en fiducie FIC sont mis à la disposition des membres, gouvernements et organisations des Premières Nations et des Métis. La préférence sera accordée aux anciens élèves des pensionnats indiens.

Q: Qu’est-ce qu’un programme éducatif admissible selon le processus de présentation de demandes du Fonds en fiducie FIC?

R: Les programmes éducatifs sont des programmes axés sur l’avancement de l’éducation et le développement personnel, principalement par l’alphabétisation ou les métiers, ainsi que des programmes centrés sur la préservation, la reconstitution, le perfectionnement ou la compréhension des cultures et des langues et la remémoration de l’histoire des Premières Nations et des Métis.

Dans le cadre du Fonds en fiducie FIC, les programmes éducatifs sont offerts par des établissements d’enseignement, des centres culturels, des organismes, des communautés et des particuliers ou groupes et sont à court ou à long terme, officiels ou informels ou certifiés ou non certifiés.

Les programmes éducatifs comprennent, sans toutefois s’y limiter, les objectifs suivants :

  1. a) Améliorer l’éducation et la formation à l’emploi;
  2. b) Promouvoir les langues et cultures des Premières Nations et des Métis;
  3. c) Favoriser le développement communautaire et personnel, y compris des programmes qui traitent les séquelles des pensionnats indiens, dont du counselling.

Q: Quels sont les critères de présentation des demandes? Comment fonctionne le processus de sélection?

R: L’évaluation de toutes les demandes respecte les principes et les lignes directrices établis par la Convention de règlement sur les pensionnats indiens et le Fonds en fiducie FIC.

Les demandes font l’objet d’un tri préliminaire qui vise à s’assurer qu’elles n’ont pas été reçues après la date limite et qu’elles contiennent toute la documentation nécessaire, y compris celle prouvant l’admissibilité.

Si le Fonds en fiducie FIC a besoin de renseignements supplémentaires, il communique avec le demandeur. Lorsque la demande est jugée complète, elle est envoyée au Comité de sélection aux fins de sélection et de notation. Le Comité fait des recommandations aux fiduciaires quant à l’acceptation ou au refus de la demande. Le demandeur est informé de la décision du Comité de sélection dans un délai raisonnable.

Q: Si moi-même ou mon organisation reçoit un financement cette année, puis-je présenter une nouvelle demande l’année prochaine?

R: Oui. La demande sera examinée avec celles d’autres demandeurs dans le processus concurrentiel.

Q: Si je reçois un financement en tant que membre d’un groupe, puis-je présenter une demande de financement en tant que particulier?

R: Oui. La demande sera examinée avec celles d’autres demandeurs dans le processus concurrentiel.

Q: Existe-t-il des restrictions quant à la façon d’utiliser les fonds?

R: Les fonds ne doivent pas être utilisés dans le but de diminuer, de remplacer ou de reproduire un appui financier existant fourni par le gouvernement fédéral, provincial ou territorial ou une administration locale. Par contre, ils peuvent servir à augmenter et à compléter ce financement.

Q: Qu’est-ce qui ne sera pas financé ou qui ne pourra pas l’être?

R: Le Fonds en fiducie FIC ne peut pas verser ou distribuer des sommes aux fins suivantes :

  • Apport complémentaire ou indemnisation dans le cadre du Paiement d’expérience commune ou des crédits personnels en éducation;
  • Demandes d’indemnisation;
  • Poursuite judiciaire;
  • Activités entrepreuriales;
  • Coût d’immobilisations;
  • Activités autres que celles s’inscrivant dans les objectifs du Fonds en fiducie FIC;
  • Activités partisanes et/ou politiques;
  • Paiement d’un prêt ou d’une dette d’un ancien étudiant;
  • Programmes pour les demandeurs non admissibles.

Q: De quelle façon les fonds seront-ils administrés? Qui siège au Comité de sélection?

R: Un plan d’administration conforme à la Convention de règlement a été approuvé par les tribunaux. Les fiduciaires du Fonds en fiducie FIC examineront et évalueront les demandes et prendront les décisions finales. La répartition des fonds du Fonds en fiducie FIC sera conforme à toutes les lois en vigueur relatives aux fiducies, aux organismes de bienfaisance et à l’impôt.

Q: Quelle est la dernière limite pour présenter des demandes?

R: La dernière limite de présentation des demandes est 17 h (HNE) à la date indiquée sur le formulaire de demande.

Q: Le Fonds en fiducie FIC a refusé de financer le projet de mon groupe ou ma proposition en tant que particulier. Existe-t-il un processus d’appel?

R: Oui. Le document du processus d’appel est disponible ici. Il ne garantira toutefois pas l’obtention de fonds. Les groupes et les particuliers qui n’ont pas obtenu un financement sont invités à présenter une autre demande à l’occasion du prochain appel de demandes.

Q: Le Fonds en fiducie FIC a approuvé le financement de mon projet. Est-ce que cela aura des conséquences sur mon autre financement? ?

R: Il incombe aux bailleurs de fonds concernés de répondre à cette question. Les fonds du Fonds en fiducie FIC ne doivent pas être utilisés dans le but de diminuer, de remplacer ou de reproduire un appui financier existant fourni par le gouvernement fédéral, provincial ou territorial ou une administration locale. Par contre, ils peuvent servir à augmenter et à compléter ce financement.

Q: Quels sont les différences entres des projets national/ provincial/ local au communautaire?

R:

Programmes Nationaux

Les programmes d’éducation nationaux ont une envergure nationale (Canada). Tous les programmes doivent promouvoir un programme d’éducation auprès des citoyens des Premières Nations et métis à l’échelle nationale.

Un programme national peut être financé pendant une période combinée maximale de cinq ans. Le montant maximal accordé aux programmes nationaux est de 200 000 $ par an. Les activités de programme requerront des propositions, des budgets et des rapports annuels.

Programmes régionaux

Les programmes d’éducation régionaux ont une envergure provinciale. Toutes les organisations doivent promouvoir un programme d’éducation auprès des citoyens des Premières Nations et métis à l’échelle provinciale.

Un programme régional peut être financé pendant une période combinée maximale de cinq ans. Le montant maximal accordé aux programmes régionaux est de 200 000 $ par an. Les activités de programme requerront des propositions, des budgets et des rapports annuels.

Programmes communautaires ou locaux

Les programmes d’éducation communautaires ou locaux ont une envergure communautaire ou locale. Toutes les organisations doivent promouvoir un programme d’éducation local auprès des citoyens des Premières Nations et métis.

Un programme communautaire ou local peut être financé pendant une seule année ou une période combinée maximale de cinq ans. Le montant maximal accordé aux programmes communautaires ou locaux est de 200 000 $ par an.

Q: Comment puis-je présenter une demande?

R: Seulement par Internet à www.nibtrust.fluidreview.ca

Les demandes envoyées par courriel, courrier postal ou télécopieur ne seront pas acceptées.

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer directement avec le Fonds en fiducie FIC.
Sans frais : 1-888-268-0520
Télécopieur :  613-686-6757
Courriel : info@nibtrust.ca
www.nibtrust.ca