FAQs – Individual

The NIB Trust Fund is accepting applications for education programs aimed at healing, reconciliation and knowledge building. The funds in NIB Trust have been made available through the Indian Residential School Settlement Agreement and are available to First Nations and Métis citizens and organizations to access through a competitive application process.  There are two funding types – group and individual.

Q:        How do I access funding through NIB Trust? 

A:        There is a competitive application process to access funding through NIB Trust.  Funding is available to groups and individuals. There is a separate application process for each.

Q:        What can individual applicants use the money for? 

A:        Payments from the NIB Trust Fund for education programs for individuals include, but are not limited to:

  • Scholarships, bursaries, or financial assistance for costs associated with attending post-secondary institutions;
  • Financial assistance to individuals to access opportunities in arts, science, or athletics;
  • Funding to applicants that will assist First Nations and Métis with job skills training;
  • Support for research of First Nations and Métis culture, history, and language to inform curriculum development and educate the public; and/or
  • Support to foster personal development by providing access to programs that address harms resulting from Indian Residential schools, including access to counselling, family development and health promotion

Eligible activities include but are not limited to:

  • Universities, colleges, cegep;
  • Trade or training schools;
  • Technical training for career advancement;
  • Programs which promote the preservation, reclamation, development or understanding of First Nations or Métis history, cultures or languages;
  • Cultural education-traditional, ceremony knowledge building;
  • Strengthen education and employment training; or
  • Foster community and personal development, including access to counselling and other programs to heal communities from harms caused by the Indian Residential Schools.

Funds can be disbursed through scholarships, bursaries, and awards and can be used for a variety of educational expenses such as:

  • With respect to traditional education programs, Elder fees, guide fees, equipment, supplies, travel, fuel and other similar incidental costs;
  • Tuition and associated fees;
  • Transportation;
  • Accommodations;
  • Meals; and
  • Other living expenses incidental to the participation in educational programs.

Q:        How will the funds be dispersed to successful individual applicants? 

A:        Funds will be dispersed to successful individual applicants by way of:

  • Scholarship for post-secondary education;
    • scholarships are money awards you get for academic performance or other achievements to further your education. You do not need to give the money back.
  • Bursaryfor training/certification;
    • bursaries are money awards you get based on your financial needs. You do not need to give the money back.
  • Award for cultural/traditional/language knowledge building
    • awards are set dollar amounts for individuals who may have overcome significant barriers in their lives which hindered their educational opportunities and who are now pursuing education on a full or part-time basis.

Q:        What is the maximum amount of money an individual can apply for through NIB Trust Fund? 

A:        Currently individuals can apply for up to $20,000. 

Q:        Do I need to be a former residential school student (or family member) to be eligible for funding? 

A:        Preference is given to former students of residential schools, but all First Nations and Métis over the age of 18 with a valid social insurance number are eligible for funding through a competitive application process.

Q:        Will I be taxed on this funding? 

A:        Pursuant to subsection 200(2) of the Income Tax Regulations, every payer of a research grant, scholarship, fellowship, bursary or prize (other than a prescribed prize) is required to report the amount on a T4A Slip, Statement of Pension, Retirement, Annuity and Other Income.

For individuals who receive a scholarship, bursary, or tuition for post secondary education:

All successful applicants who receive a scholarship, bursary, or tuition for education will receive a T4A slip from the NIB Trust.

For all provinces and territories except Quebec, scholarship, bursary and award income is fully exempt from tax when the income is received in connection with a program for which the student will get an education amount tax credit and for which he is enrolled full-time.  The income is not reported on the tax return.

For part-time students who can claim the part-time education amount, the amount of the scholarship, bursary, or tuition that will be exempted will be to cover tuition fees and costs of program-related materials. The Canada Revenue Agency provides a calculator to determine what amount is not exempted and that will need to be reported on line 130 of your personal tax return.

If you are not eligible to claim the education amount, then only the first $500 of awards is tax free.  Amounts received in excess of $500 are reported on line 130 of your personal tax return.

For Quebec students, the amount received will need to be included in the income, but a deduction for the full amount is allowed.  The scholarship, bursary or other financial assistance amount from box O of the RL-1 slip will be reported on Line 154 of the Quebec personal income tax return. It will also be reported on line 295, which deducts the amount from the taxable income.

For individuals who receive an award:

All successful applicants who receive an award will receive a T4A slip from the NIB Trust. Since these amounts are not dedicated for formal education, recipients will be required to include this income on line 130 (Other income) on their personal tax return. For Québec recipients the amount will be included on line 154 (Other income) of the Québec personal income tax return.

The amount will be fully taxable, but no tax will be deducted at source when the award is distributed. The recipients will be required to pay tax when filing their personal income tax return. 

Q:        Can I apply for funding for an education program that started previously? 

A:        No. Only education programs after  September 1 2017 will be considered for funding.

Q:        Can I use this funding to start my own business? 

A:        NIB Trust Fund does not offer funding for personal businesses because it does not fit with the mandate outlined in the Indian Residential School Settlement Agreement specific for these funds.

Q:        Do you have to be a resident of Canada to access NIB Trust funds? 

A:        First Nations or Métis individuals residing outside of Canada are eligible to apply for funding through NIB Trust provided they have a valid Canadian Social Insurance Number. 

Q:        I did not receive my personal education credit. Can I get it now through the NIB Trust? 

A:        No. Personal credit payments and all other formal compensation packages (Common Experience Payment and Independent Assessment Payments) are complete.  The NIB Trust funds are a separate and new opportunity for former students, First Nations and Metis individuals and organizations to access funding for education programs aimed at healing, reconciliation and knowledge building.

Q:        How long does the application process take for both groups and individuals?

NIB Trust Fund anticipates a large number of applications.  In order to ensure an adequate assessment and review of each, the screening and selection process for applications could take approximately six months.  

Q:        How long will funding be available through NIB Trust Fund? 

A:        Plans are in place to ensure the longevity of the NIB Trust Fund, with the goal of offering funding for First Nations and Métis individuals and organization through a competitive application process for the next 20 years.  

Q:        Where did the money in the NIB Trust come from? 

A:        The funds currently available in Trust were identified in the Indian Residential School Settlement Agreement for education programs aimed at healing and reconciliation.  This is not a formal compensation package for former students of Indian residential schools. The Common Experience Payment, Independent Assessment Payment and Personal Education Credits are complete. The funds now in Trust are available to First Nation and Métis individuals, governments and organizations.  Preference will be given to former students. 

Q:        What constitutes an education program for the purposes of the NIB Trust application process? 

A:        Education programs refer to the advancement of an individual’s education and personal development which relate to literacy or trades, as well as programs which relate to the preservation, reclamation, development or understanding of First Nations or Métis history, cultures or languages.

For the purposes of the NIB Trust Fund, educational programs are those provided by education institutions, cultural centres, organizations, communities and individuals/groups, whether short or long-term, informal or formal, or certified or non-certified.

Educational Programs include, but are not limited to, those that:

  1. a) Strengthen education and employment training;
  2. b) Promote First Nations and the Métis languages and cultures; or,
  3. c) Foster community and personal development, including access to counselling and other programs to heal communities from harms caused by the Indian Residential Schools.

Q:        What are the criteria for applications and what is the screening process? 

A:        Assessments of all applications comply with specific principles and guidelines set out by the Indian Residential Schools Settlement Agreement and the NIB Trust Fund.

Applications are screened to ensure they’ve been received by deadline and contain all necessary documentation, including eligibility.

Should the NIB Trust Fund require further information, a request will be made to the applicant. Once an application is deemed to be complete it is forwarded to the Selection Committee for assessment and scoring. The Selection Committee makes recommendations to the Trustees on whether or not applications should be accepted or declined. After a reasonable period of time, the applicant will be informed of the committee’s decision. 

Q:        If I or my organization receive funding this year, can I apply next year as well? 

A:        Yes.  The application will be screened along with other applicants in the competitive process. 

Q:        If I receive funding as part of a group, can I also apply for individual funding? 

A:        Yes. The application will be screened along with other applicants in the competitive process.

Q:        Are there any restrictions to how the funds are used? 

A:        The funds cannot be used to reduce, replace or duplicate existing support available through federal, provincial, territorial or local governments, but may be used to augment and complement this funding.

Q:        What won’t or can’t be funded? 

A:        The NIB Trust Fund cannot disburse or distribute funding for the following:

  • Supplementation or compensation of an individual’s Common Experience Payment or Personal Credits amount;
  • Claims for compensation;
  • Legal action;
  • Entrepreneurial activities
  • Capital costs
  • Activities outside the NIB Trust Fund’s objects;
  • Partisan and/or political activities;
  • Payments for past student loans or debts; or

Q:        How will the funds be administered and who is on the selection committee? 

A:        There is an administration plan consistent with the Settlement Agreement that has been approved by the courts. The NIB Trustees will review, evaluate and make final decisions on applications.  Distribution of funds by the NIB Trust will comply with all applicable laws regarding trusts, charities and tax. 

Q:        What are the application deadlines? 

A:        Application deadlines are at 5:00 pm EST on the date stated on the application form.

Q:        My group project or individual proposal was denied funding by NIB Trust.  Is there an appeal process?

A:        Yes. The appeal process document can be found here. The appeal process does not guarantee funds.  Groups and individuals that/who have not received funding are encouraged to apply again in the next round.

Q:        I have been approved for funding from NIB Trust.  Will this affect my Treaty-based funding? 

A:        This would have to be answered by existing funders.  Funds received by NIB Trust cannot be used to reduce, replace or duplicate existing support available through federal, provincial, territorial or local governments, but may be used to augment and complement this funding.

For more information please contact the NIB Trust Fund directly
Toll Free: 1-888-268-0520
Fax:  613-686-6757
Email: 
info@nibtrust.ca
www.nibtrust.ca


FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) – Particuliers 

Le Fonds en fiducie FIC accepte les demandes pour des programmes éducatifs contribuant à la guérison, à la réconciliation et à l’acquisition de connaissances. Les fonds accordés par le Fonds en fiducie FIC proviennent de la Convention de règlement sur les pensionnats indiens et sont mis à la disposition des membres et organisations des Premières Nations et des Métis par l’intermédiaire d’un processus concurrentiel basé sur la présentation de demandes. Il existe deux types de financement : groupe et particulier.

Q: Comment puis-je obtenir un financement du Fonds en fiducie FIC? 

R: Un processus concurrentiel basé sur la présentation de demandes permet aux groupes et aux particuliers de recevoir des fonds de financement du Fonds en fiducie FIC. Pour présenter une demande, les groupes et les particuliers doivent toutefois utiliser un processus et un formulaire distincts.

Q: Comment les particuliers peuvent-ils utiliser les fonds? 

R: Les versements du Fonds en fiducie FIC destinés aux particuliers pour des programmes éducatifs sont effectués, entre autres, sous les formes suivantes :

  • Une bourse d’études, une bourse d’entretien ou une aide financière pour poursuivre des études dans une institution postsecondaire;
  • Une aide financière pour des activités en arts, en sciences ou en sports;
  • Un financement pour les demandeurs qui aideront les Premières Nations et les Métis dans le cadre d’une formation professionnelle;
  • Un soutien à la recherche sur la culture, l’histoire et les langues des Premières Nations et des Métis, dont les résultats serviront à élaborer des programmes et à informer la population; et/ou
  • Un soutien au développement personnel, y compris des programmes qui traitent les séquelles des pensionnats indiens, dont du counselling, un soutien familial et la promotion de la santé.

Les activités admissibles sont, entre autres, les suivantes :

  • Universités, collèges, cegep;
  • Écoles de formation professionnelle;
  • Formation technique pour un avancement professionnel;
  • Des programmes qui favorisent la préservation, la reconstitution, la recherche ou la compréhension de l’histoire, des cultures ou des langues des Premières Nations ou des Métis;
  • Éducation culturelle traditionnelle, acquisition de connaissances sur les cérémonies;
  • Renforcement de l’éducation et de la formation à l’emploi; ou
  • Promotion du développement communautaire et personnel, comprenant du counselling et d’autres programmes de guérison pour aider les communautés à traiter les séquelles des pensionnats indiens.

Les fonds sont versés sous la forme de bourses d’études, de bourses d’entretien et d’allocations et peuvent servir à défrayer diverses dépenses liées à l’éducation, dont les suivantes :

  • Programmes éducatifs traditionnels, frais encourus par un aîné, honoraires d’un conseiller, équipement, fournitures, déplacement, carburant et autres faux frais semblables;
  • Frais de scolarité et connexes;
  • Transport;
  • Hébergement;
  • Repas; et
  • Autres frais de subsistance pour participer aux programmes éducatifs.

Q: Sous quelle forme les fonds seront-ils versés aux particuliers dont la demande a été retenue? 

R: Les fonds seront versés sous les formes suivantes :

  • Bourse d’études pour des études postsecondaires;
    • Il s’agit d’une somme accordée à des apprenants ‒ à la suite de bons résultats scolaires ou d’autres réalisations scolaires ‒ afin de leur permettre de poursuivre leurs études. Il n’est pas nécessaire de rembourser cette somme.
  • Bourse d’entretienpour une formation ou une certification;
    • La somme accordée est basée sur les besoins financiers. Il n’est pas nécessaire de rembourser cette somme.
  • Allocation pour l’acquisition de connaissances linguistiques, traditionnelles ou culturelles
    • Il s’agit d’une somme fixe accordée à des personnes qui font des études à temps plein ou partiel après avoir précédemment surmonté d’importants obstacles qui ont entravé leur éducation.

Q: Quel financement maximal un particulier peut-il demander dans le cadre du Fonds en fiducie FIC? 

R: Actuellement, chaque particulier peut présenter une demande pouvant atteindre au maximum 20 000 $. 

Q: Dois-je être un ancien élève des pensionnats indiens (ou un membre de la famille) pour être admissible à un financement? 

R: La préférence est accordée aux anciens élèves des pensionnats indiens, mais tous les membres des Premières Nations et des Métis ayant plus de 18 ans et possédant un numéro d’assurance sociale valide sont admissibles à un financement par l’intermédiaire d’un processus concurrentiel basé sur la présentation de demandes.

Q: Est-ce que le financement est imposable? 

R: Selon le paragraphe 200(2) du Règlement de l’impôt sur le revenu, tout payeur d’une subvention de recherches, d’une bourse d’études ou de perfectionnement, ou d’une récompense (autre qu’une récompense visée par règlement) doit déclarer la somme versée sur un Feuillet T4A, État du revenu de pension, de retraite, de rente ou d’autres sources.

Pour les particuliers qui reçoivent une bourse d’études, une bourse d’entretien ou un remboursement des frais de scolarité pour des études postsecondaires :

Les particuliers qui se voient accorder une bourse d’études, une bourse d’entretien ou un remboursement des frais de scolarité recevront un Feuillet T4A du Fonds en fiducie FIC.

Dans toutes les provinces (sauf au Québec) et tous les territoires, les bourses d’études, les bourses d’entretien et les aides financières sont entièrement exonérées d’impôt lorsque le revenu est reçu pour un programme auquel l’étudiant est inscrit à temps plein et pour lequel il obtiendra un crédit d’impôt pour études. Le revenu n’est pas indiqué dans la déclaration de revenus.

Pour les étudiants à temps partiel qui peuvent réclamer le montant pour études à temps partiel et qui reçoivent une bourse d’études, une bourse d’entretien ou le remboursement des frais de scolarité, seul le montant couvrant les frais de scolarité et le coût des documents liés au programme sera exonéré. L’Agence du revenu du Canada fournit un calculateur pour déterminer le montant qui n’est pas exonéré et qui devra être indiqué à la ligne 130 de la déclaration de revenus des particuliers.

Si vous n’avez pas droit au montant pour les études, seuls les premiers 500 $ de l’allocation seront exonérés. Le montant restant de l’allocation devra être indiqué à la ligne 130 de la déclaration de revenus des particuliers.

En ce qui concerne les étudiants du Québec, le montant reçu devra être inclus dans les revenus. Cependant, il est permis de déduire le montant intégral. Le montant de la bourse d’études, de la bourse d’entretien ou de toute autre aide financière mentionné dans la case O du feuillet RL-1 devra être indiqué à la ligne 154 de la déclaration de revenus des particuliers du Québec. Il sera aussi indiqué à la ligne 295, qui déduit le montant du revenu imposable.

Pour les particuliers recevant une allocation :

Les particuliers qui se voient accorder une allocation recevront un Feuillet T4A du Fonds en fiducie FIC. Étant donné que le montant n’est pas consacré à un enseignement officiel, les bénéficiaires devront indiquer ce revenu à la ligne 130 (Autres revenus) de leur déclaration de revenus des particuliers. Les bénéficiaires résidant au Québec devront indiquer le montant à la ligne 154 (Autres revenus) de leur déclaration de revenus des particuliers du Québec.

Le montant sera entièrement imposable et aucun impôt ne sera retenu à la source au moment de l’octroi de l’allocation. Les bénéficiaires devront payer de l’impôt lorsqu’ils rempliront leur déclaration de revenus des particuliers. 

Q: Puis-je demander un financement pour un programme éducatif auquel je participe actuellement? 

R: Non. Seuls les programmes éducatifs commençant après le 1er septembre 2017 seront pris en considération en vue d’un éventuel financement.

Q: Puis-je utiliser le financement pour lancer ma propre entreprise? 

R: Le Fonds en fiducie FIC n’accorde pas un financement pour des affaires personnelles car cela ne correspondrait pas au mandat concernant ces fonds qui est décrit dans la Convention de règlement sur les pensionnats indiens.

Q: Dois-je être un résident du Canada pour obtenir un financement du Fonds en fiducie FIC? 

R: Les membres des Premières Nations et des Métis habitant à l’extérieur du Canada ont le droit de présenter une demande de financement dans le cadre du Fonds en fiducie FIC, à condition qu’ils possèdent un numéro d’assurance sociale valide. 

Q: Je n’ai pas reçu mon crédit personnel en éducation. Puis-je l’obtenir par l’intermédiaire du Fonds en fiducie FIC? 

R: Non. Le paiement des crédits personnels et des autres volets d’indemnisation officiels (Paiement d’expérience commune et Processus d’évaluation indépendant) est terminé. Le Fonds en fiducie FIC est une nouvelle possibilité distincte offerte aux anciens élèves des pensionnats indiens et aux membres et organisations des Premières Nations et des Métis pour obtenir des fonds pour suivre des programmes éducatifs contribuant à la guérison, à la réconciliation et à l’acquisition de connaissances.

Q: Quelle est la durée du processus de présentation des demandes pour les groupes et les particuliers?

R: Le Fonds en fiducie FIC s’attend à recevoir un grand nombre de demandes. Afin de garantir une évaluation et un examen adéquats de chaque demande, le processus de tri préliminaire et de sélection des demandes pourrait prendre environ six mois.  

Q: Pendant combien de temps le Fonds en fiducie FIC pourra verser un financement? 

R: Selon les plans visant à assurer la longévité du Fonds en fiducie FIC, l’objectif est de proposer un financement aux membres et organisations des Premières Nations et des Métis, par l’intermédiaire d’un processus de présentation de demandes, pendant les vingt prochaines années.  

Q: D’où proviennent les fonds du Fonds en fiducie FIC? 

R: Les fonds constituant actuellement le Fonds en fiducie FIC ont été mis de côté dans la Convention de règlement sur les pensionnats indiens pour des programmes éducatifs contribuant à la guérison et à la réconciliation. Il ne s’agit pas d’un volet d’indemnisation destiné aux anciens élèves des pensionnats indiens. Le Paiement d’expérience commune, le Processus d’évaluation indépendant et le versement des crédits personnels en éducation sont terminés. Les fonds constituant le Fonds en fiducie FIC sont mis à la disposition des membres, gouvernements et organisations des Premières Nations et des Métis. La préférence sera accordée aux anciens élèves des pensionnats indiens. 

Q: Qu’est-ce qu’un programme éducatif admissible selon le processus de présentation de demandes du Fonds en fiducie FIC? 

R: Les programmes éducatifs sont des programmes axés sur l’avancement de l’éducation et le développement personnel, principalement par l’alphabétisation ou les métiers, ainsi que des programmes centrés sur la préservation, la reconstitution, le perfectionnement ou la compréhension des cultures et des langues et la remémoration de l’histoire des Premières Nations et des Métis.

Dans le cadre du Fonds en fiducie FIC, les programmes éducatifs sont offerts par des établissements d’enseignement, des centres culturels, des organismes, des communautés et des particuliers ou groupes et sont à court ou à long terme, officiels ou informels ou certifiés ou non certifiés.

Les programmes éducatifs comprennent, sans toutefois s’y limiter, les objectifs suivants :

  1. a) Améliorer l’éducation et la formation à l’emploi;
    b) Promouvoir les langues et cultures des Premières Nations et des Métis;
    c) Favoriser le développement communautaire et personnel, y compris des programmes qui traitent les séquelles des pensionnats indiens, dont du counselling.

Q: Quels sont les critères de présentation des demandes? Comment fonctionne le processus de sélection? 

R: L’évaluation de toutes les demandes respecte les principes et les lignes directrices établis par la Convention de règlement sur les pensionnats indiens et le Fonds en fiducie FIC.

Les demandes font l’objet d’un tri préliminaire qui vise à s’assurer qu’elles n’ont pas été reçues après la date limite et qu’elles contiennent toute la documentation nécessaire, y compris celle prouvant l’admissibilité.

Si le Fonds en fiducie FIC a besoin de renseignements supplémentaires, il communique avec le demandeur. Lorsque la demande est jugée complète, elle est envoyée au Comité de sélection aux fins de sélection et de notation. Le Comité fait des recommandations aux fiduciaires quant à l’acceptation ou au refus de la demande. Le demandeur est informé de la décision du Comité de sélection dans un délai raisonnable. 

Q: Si moi-même ou mon organisation reçoit un financement cette année, puis-je présenter une nouvelle demande l’année prochaine? 

R: Oui. La demande sera examinée avec celles d’autres demandeurs dans le processus concurrentiel. 

Q: Si je reçois un financement en tant que membre d’un groupe, puis-je présenter une demande de financement en tant que particulier? 

R: Oui. La demande sera examinée avec celles d’autres demandeurs dans le processus concurrentiel.

Q: Existe-t-il des restrictions quant à la façon d’utiliser les fonds? 

R: Les fonds ne doivent pas être utilisés dans le but de diminuer, de remplacer ou de reproduire un appui financier existant fourni par le gouvernement fédéral, provincial ou territorial ou une administration locale. Par contre, ils peuvent servir à augmenter et à compléter ce financement.

Q: Qu’est-ce qui ne sera pas financé ou qui ne pourra pas l’être? 

R: Le Fonds en fiducie FIC ne peut pas verser ou distribuer des sommes aux fins suivantes :

  • Apport complémentaire ou indemnisation dans le cadre du Paiement d’expérience commune ou des crédits personnels en éducation;
  • Demandes d’indemnisation;
  • Poursuite judiciaire;
  • Activités entrepreuriales;
  • Coût d’immobilisations;
  • Activités autres que celles s’inscrivant dans les objectifs du Fonds en fiducie FIC;
  • Activités partisanes et/ou politiques;
  • Paiement d’un prêt ou d’une dette d’un ancien étudiant;

Q: De quelle façon les fonds seront-ils administrés? Qui siège au Comité de sélection? 

R: Un plan d’administration conforme à la Convention de règlement a été approuvé par les tribunaux. Les fiduciaires du Fonds en fiducie FIC examineront et évalueront les demandes et prendront les décisions finales. La répartition des fonds du Fonds en fiducie FIC sera conforme à toutes les lois en vigueur relatives aux fiducies, aux organismes de bienfaisance et à l’impôt. 

Q: Quelle est la dernière limite pour présenter des demandes? 

R: La dernière limite de présentation des demandes est 17 h (HNE) à la date indiquée sur le formulaire de demande.

Q: Le Fonds en fiducie FIC a refusé de financer le projet de mon groupe ou ma proposition en tant que particulier. Existe-t-il un processus d’appel?

R: Oui. Le document du processus d’appel est disponible ici. Il ne garantira toutefois pas l’obtention de fonds. Les groupes et les particuliers qui n’ont pas obtenu un financement sont invités à présenter une autre demande à l’occasion du prochain appel de demandes.

Q: Le Fonds en fiducie FIC a approuvé le financement de mon projet. Est-ce que cela aura des conséquences sur mon financement basé sur un traité? 

R: Il incombe aux bailleurs de fonds concernés de répondre à cette question. Les fonds du Fonds en fiducie FIC ne doivent pas être utilisés dans le but de diminuer, de remplacer ou de reproduire un appui financier existant fourni par le gouvernement fédéral, provincial ou territorial ou une administration locale. Par contre, ils peuvent servir à augmenter et à compléter ce financement.

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer directement avec le Fonds en fiducie FIC.
Sans frais : 1-888-268-0520
Télécopieur :  613-686-6757
Courriel : 
info@nibtrust.ca
www.nibtrust.ca